Karine Crocquenoy

violoniste spécialisée dans l'interprétation des répertoires baroque, classique et romantique joués sur des instruments propres à chaque période de composition.

                               ~ Biographie ~



Issue d’une famille de musiciens, Karine Crocquenoy commence le violon à l’âge de cinq ans. Elle étudie notamment avec Olivier Charlier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient son diplôme supérieur en 1998.
Fascinée par la couleur des interprétations des répertoires baroque, classique et romantique joués sur des instruments correspondants à chaque période de composition, Karine joue dans des ensembles qui ont à cœur de revenir aux sources de ces œuvres grâce à la recherche sur les manuscrits et l’utilisation des différentes factures instrumentales.Sa palette sonore de violoniste classique s’est enrichie au fil du temps par l’utilisation des couleurs chaudes des cordes en boyaux et de tous ses archets historiques qui galbent chaque ligne musicale en apportant la précision des phrasés et des articulations propres à chaque époque.
La musique de chambre a toujours tenu une très grande place dans sa vie de musicienne, depuis notamment ses études dans les classes de Alain Meunier et du quatuor Ysaÿe. Depuis sa création en 2007, elle fait partie du Quatuor Cambini-Paris, un des très rares quatuors à cordes à jouer sur instruments d’époque les grandes œuvres du répertoire ainsi que des compositeurs français injustement oubliés tels que Hyacinthe Jadin, Félicien David ou Théodore Gouvy. Ils ont donné de très nombreux concerts en Europe et en Amérique du Nord. Leurs enregistrements ont été primés et ont été unanimement reconnus par la presse : Diapason, Classica, Le Monde, Le Figaro, Les Échos, The New York Times et Télérama.
Sa rencontre avec la pianiste Solène Péréda en 2016 voit le début d’une amitié qui leur donne l’envie de mêler les voix de leurs instruments et de se produire en concert dans un programme de sonates faisant notamment la part belle aux pages écrites par des compositrices de la période romantique. Elles militent en faveur de l’accessibilité des arts et de la culture de haut niveau au sein de l’association créée par Solène Péréda : « Les Concerts Partout et pour Tous ».
Elle est également membre à ce jour des Talens Lyriques dirigé par Christophe Rousset et du Concert de la Loge dirigé par Julien Chauvin.  Avec ces quatre ensembles, ainsi que l’Orchestre des Champs-Élysées et le Cercle de l’Harmonie, qui ont tous en commun l’interprétation sur instruments d’époque, elle a enregistré plus d’une cinquantaine de disques pour des labels prestigieux :  Alpha, Ambroisie, Aparté, Gallimard, Harmonia Mundi, Naïve, Palazzetto Bru Zane et Virgin Classics.
Elle s’est produite sur les plus grandes scènes internationales : Carnegie Hall et Frick Collection de New York, Philharmonie de Berlin, Concertgebouw d’Amsterdam et de Bruges ; Royal Albert Hall, Wigmore Hall et Barbican Center de Londres ; Teatro Real de Madrid, Opéra de la Monnaie et Bozar de Bruxelles, Salle Bourgie de Montréal, Phillips Collection de Washington, Staatsoper de Vienne et Theater an der Wien ; Philharmonie de Paris, Théâtre des Champs-Élysées, Salle Pleyel, Théâtre du Châtelet, Opéra Garnier, Opéra Comique, Salle Gaveau et Cité de la Musique à Paris ; Château de Versailles ; Palacio de Bella Artes de Mexico, Rio de Janeiro et Sao Paulo au Brésil, Lima au Pérou, Santiago au Chili ; Teatro La Fenice de Venise, Drottningholm Slottsteater de Stockholm, Parco della Musica de Rome, Victoria Hall de Genève, festivals d’Aix-en-Provence, de Montpellier, de Saintes, de l’Épau, de Deauville, de Sablé, de Newbury, de la Chaise-Dieu, de Bremen, Musikfestipiele Sanssouci de Postdam ; Palais de Marbre de St-Pétersbourg, Folly Theater de Kansas City, Arsenal de Metz, Hospices de Beaune, Opéra de Dijon, Opéra du Rhin de Strasbourg, Mozartwoche de Salzbourg, Teatro Juárez de Guanajuato, Teatro del Bicentenario de León, Opéra de Bordeaux, Auditorium et CNSM de Lyon, Centre Amuz d’Anvers, De Bijloke de Gant, Opéra de Monte-Carlo, Capitole de Toulouse, Grand Théâtre du Luxembourg, Zürich, Budapest, Porto, Athènes, Bilbao, Toronto, Québec, Saragosse, Salamanca, Grenade, Bergen, Lausanne…  Elle joue sur un violon de Francesco Pressenda de 1841, prêté dans le cadre du projet « Adopt a Musician », une initiative de MusicMasterpieces à Lugano.




-------------- PROGRAMME DE SALLE :

Fascinée par la couleur des interprétations des répertoires baroque, classique et romantique joués sur des instruments correspondants à chaque période de composition, Karine joue dans des ensembles qui ont à cœur de revenir aux sources de ces œuvres grâce à la recherche sur les manuscrits et l’utilisation des différentes factures instrumentales.Sa palette sonore de violoniste classique - diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris - s’est enrichie au fil du temps par l’utilisation des couleurs chaudes des cordes en boyaux et de tous ses archets historiques qui galbent chaque ligne musicale en apportant la précision des phrasés et des articulations propres à chaque époque.La musique de chambre a toujours tenu une très grande place dans sa vie de musicienne.Elle est membre fondateur du Quatuor Cambini-Paris.  Créé en 2007, ce quatuor à cordes et leurs enregistrements ont été salués et couronnés unanimement par la critique : Diapason, Classica, Le Monde, Le Figaro, Les Échos, The New York Times et Télérama.
Sa rencontre avec la pianiste Solène Péréda en 2016 voit le début d’une amitié qui leur donne envie de mêler les voix de leurs instruments et de se produire en concert dans un programme de sonates faisant notamment la part belle aux pages écrites par des compositrices de la période romantique.Elles militent en faveur de l’accessibilité des arts et de la culture de haut niveau au sein de l’association créée par Solène Péréda : « Les Concerts Partout et pour Tous ».
Elle a également uni son énergie aux équipes orchestrales du Concert de la Loge dirigé par Julien Chauvin, et des Talens Lyriques dirigé par Christophe Rousset, depuis de très nombreuses années. Grande voyageuse, elle sillonne le monde allant de festivals aux salles de concerts les plus prestigieuses tels que : Carnegie Hall à New-York, Concertgebouw d’Amsterdam, Royal Albert Hall à Londres, Théâtre des Champs-Élysées à Paris, Philharmonie de Berlin, le Staatsoper de Vienne, le Palacio de Bellas Artes de Mexico… Elle compte plus d’une cinquantaine d’enregistrements à sa discographie chez Alpha, Ambroisie, Aparté, Gallimard, Harmonia Mundi, Naïve, Palazzetto Bru Zane et Virgin Classics.
Elle adore aussi jardiner, lire, aller au théâtre, aux concerts, aux expositions, au cinéma, méditer, marcher, recevoir et préparer de bons petits plats chez elle pour les personnes qu’elle aime ! 




-------------- BIOGRAPHY :

Karine is a deeply responsive musician whose sensibilities were nurtured behind the scenes at the Orchestre National de France, where she spent her entire childhood with her musician parents.Smiling, elegant, always there for others, she enchants audiences with her radiant stage presence and the subtlety of her playing.She is a founding member of the Quatuor Cambini-Paris. This string quartet, formed in 2007, has received unanimous acclaim from the critics of such publications as Diapason, Classica, Le Monde, Le Figaro, Les Échos, The New York Times and Télérama.Within the quartet, she also excels in logistics – perhaps even with a touch of perfectionism!Her sound palette on the classical violin – in which she graduated from the Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris – has been enriched over time by the warm colours of gut strings and all the period bows that shape each musical line.For many years now she has combined her energies with the members of Le Concert de la Loge (Julien Chauvin) and Les Talens Lyriques (Christophe Rousset).An indefatigable traveller, she appears in festivals and prestigious concert halls around the world, among them such as Carnegie Hall in New York, the Amsterdam Concertgebouw, the Royal Albert Hall in London, the Théâtre des Champs-Élysées in Paris and the Berlin Philharmonie.Her discography includes more than forty recordings with such labels as Ambroisie, Naïve, Aparté, Harmonia Mundi, Palazzetto Bru Zane and Virgin Classics.She also loves gardening, reading, going to the theatre, concerts, exhibitions and the cinema, meditation, entertaining, and preparing tasty dishes at home for the people she loves.
She plays on a violin of Francesco Pressenda from 1841, lended as part of the project « Adopt a Musician », an initiative of MusicMasterpieces at Lugano.